©  www.3615da.com / 2016

Un jardin littéraire

Sur la structure dessinée par Duchêne (1866-1947), il est apparu comme une évidence de dédier la restauration du jardin

à celui qui se définissait comme « le jardinier du processus poétique », Patrice de La Tour du Pin. En s’appuyant sur l’ensemble de son œuvre et sur une citation d’Anne de Biéville, « l’œuvre de Patrice de La Tour du Pin est construite comme une cathédrale »,

le nouveau jardin propose un parcours « théopoétique du végétal » où chaque terrasse représente à la fois une étape de ce processus poétique et un élément constituant de la cathédrale.

Françoise Lenormand, architecte paysagiste, a travaillé sur ce projet de restauration durant 2 ans, menant une réflexion sur
une harmonie visuelle, intellectuelle et spirituelle. La serre, magnifique exemple de l’architecture de verre du XIXe, était le lieu d’expérimentation du poète, pour l’observation de nouvelles espèces.